En Marc 16 :15, Jésus parle de « proclamer l’évangile ». C’est ce que faisait l’Eglise primitive et qui nous est rapporté en Actes 5 :42 : «  Et chaque jour, au temple et dans les maisons, ils ne cessaient d’enseigner et d’annoncer la bonne nouvelle du Christ, Jésus. »

On retrouve deux mots dans le Nouveau Testament qui sont traduits par proclamer ou prêcher :

  1. Kerusso « Annoncer »
  2. Euangelizo « prêcher la bonne nouvelle »

La notion néo-testamentaire de la prédication est étroitement liée avec le besoin de changement radical (métanoïa) et de soumission à Dieu. Ce que nous appelons « prédication » dans les Eglises évangéliques est souvent très éloigné de la conception biblique. Cela a souvent plus trait à la moralisation, motivation, ou encore au conseil bien-être, plus qu’à la prédication telle que pensée par les auteurs bibliques, pour qui la prédication est étroitement liée avec la notion d’évangélisation .

Marc 16 :15 « Puis il leur dit : Allez dans le monde entier et proclamez la bonne nouvelle à toute la création. »

Partager notre foi au monde qui nous entoure est une mission fondamentale pour chaque chrétien. En effet, ce partage est important à cause de ce qu’il implique. Ce que nous appelons « évangile » du Grec « εὐαγγέλιον » (translittération : euaggelion) signifie tout simplement « bonne nouvelle » et c’est en effet une bonne nouvelle que nous détenons. Notons ici qu’il n’appartient pas à une élite de proclamer cette bonne nouvelle. Encore une fois, ce que nous appelons « prédication » et qui se fait du haut de la chaire le dimanche matin n’est pas le concept biblique !

Jean 3 : « 16 Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, pour que quiconque met sa foi en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle. 17 Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que par lui le monde soit sauvé. 18 Celui qui met sa foi en lui n’est pas jugé ; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas mis sa foi dans le nom du Fils unique de Dieu. 19 Et voici le jugement : la lumière est venue dans le monde, et les humains ont aimé les ténèbres plus que la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. »

La possibilité que chacun a d’avoir la vie éternelle est une bonne nouvelle à annoncer sans retenue. Bien entendu, chacun doit pouvoir rester libre de croire en ce qu’il croit. Dieu n’a jamais forcé qui que ce soit à croire en Lui. Ainsi, ce n’est pas par la force que nous devons partager notre foi, mais avec intelligence. Ce n’est pas au pasteur de la proclamer du haut d’une estrade, mais à chaque croyant de la partager avec ses mots à son entourage. Voici en somme ce qu’est la prédication.

%d blogueurs aiment cette page :